Blue Cheesecake & Roller Derby

cheesecake

Mon obsession pour les cheesecakes a commencé le jour où Albert m’a fait découvrir le Café Intermezzo, à Atlanta. Il s’agit d’un café-restaurant réputé pour ses délicieux desserts, et notamment ses gâteaux multi-couches et cheesecakes gourmands. Ce jour-là, il faisait froid (très bonne excuse, vous en convenez) et j’ai donc commandé cette part de cheesecake chocolat blanc-framboises dont je me souviens encore. Depuis, j’ai reproduit la recette à de très nombreuses reprises, et petit à petit le cheesecake s’est imposé chez nous comme dessert officiel des occasions à fêter.

My obsession with cheesecakes started the day Albert first took me to Café Intermezzo in Atlanta. The restaurant is famous for its delicious desserts, and most particularly its multi-layer cakes and decadent cheesecakes. It was very cold that day (very good excuse indeed) so I ordered a slice of their unforgettable white-chocolate raspberry cheesecake. I have since then replicated the recipe on many occasions, and gradually the cheesecake became in our home the official dessert of celebrations of all sorts.
cheesecake5Comme nous l’avons évoqué précédemment, notre intention de Carême cette année est de rayer de notre alimentation toute denrée d’origine animale. Cela comprend bien sûr tous les produits laitiers, et même le poisson, n’en déplaise à un ami (québécois) d’amis, qui a essayé de nous tenter au restaurant en s’exclamant “Le poisson n’est pas un animal !”. Personnellement, je ne connais aucun poisson canadien, mais en Europe et aux USA ils font bien partie du règne animal. Albert et moi nous sommes donc régalés ce jour là d’une pizza sans jambon, sans fromage, sans rien en fait puisque le serveur, qui n’a pas dû comprendre le principe de notre régime, a même demandé au chef d’enlever la sauce tomate … Bon, j’exagère, sur la pâte il y devait tout de même y avoir deux ou trois champignons, et quelques feuilles de roquette.

As we mentioned earlier, we chose to go vegan for Lent this year. The vegan diet excludes all animal products of course, and even fish. No matter what our friends’ friend from Quebec said when trying to tempt us at a restaurant, fish ARE animals. I am personally not acquainted with any Canadian fish, but in Europe and the US they are indeed considered animals. That said, that night Albert and I enjoyed a pizza without ham or cheese. In fact, we enjoyed a pizza with pretty much no toppings since the waiter had even asked the chef to take out the tomato sauce … Okay, I’m exaggerating, there still were a couple of mushrooms and a few arugula leaves on the crust.

Nous sommes parvenus ce mois-ci à trouver des recettes du livre adaptables à notre végétalisme temporaire. La tâche devient cependant de plus en plus compliquée car les recettes qui attendent patiemment d’être cuisinées comprennent toutes un ingrédient clé d’origine animale. C’est pourquoi nous vous proposons cette semaine une recette qui ne figure pas dans le livre mais qui est somme toute intéressante car peu commune et délicieuse. Il s’agit d’une version entièrement végétale et sans cuisson d’un cheesecake aux fruits rouges (ou devrais-je dire bleus ?). Pour ceux qui préfèreraient un cheesecake plus classique, je vous recommande vivement le Cheesecake au Chocolat Blanc dont vous trouverez la recette en cliquant ici. (Si vous ne lisez pas l’anglais, vous pouvez toujours interroger Google Translate !)

Over the past few weeks, we managed to find recipes in the book that were adaptable to our temporary diet. However, the task is becoming more complicated since the recipes that are patiently waiting to be cooked all contain key ingredients of animal origin. This is why the recipe this week is not from the book but is interesting and delicious nonetheless. It is a no-bake and entirely plant-based berry cheesecake. For those who prefer the classic version of a cheesecake, I highly recommend the White Chocolate Cheesecake recipe that you can view by clicking here.

cheesecake4

Cheesecake aux Fruits Bleus 

Fond de tarte :
1 tasse d’amandes ou de noix quelconques
1 tasse de dattes dénoyautées (ou d’abricots secs)
1 pincée de sel

Laisser tremper les amandes ou les noix ainsi que les dattes 15 min dans de l’eau chaude. Mixer à l’aide d’un robot jusqu’à obtenir la consistance d’une pâte. Presser dans le fond d’un plat garni de papier cuisson. Faire prendre au congélateur.

Crème :
2 tasses de noix de cajou, préalablement mises à tremper toute une nuit
1 tasse de crème de coco
3 cuillères à soupe de jus de citron
3 cuillères à soupe d’huile de coco
3 cuillères à soupe de sirop d’érable ou sirop d’agave
2 grosses poignées de myrtilles ou mûres surgelées

Mixer tous les ingrédients à l’aide d’un robot jusqu’à obtenir une crème bien lisse. Verser sur le fond de tarte et remettre au congélateur pour quelques heures.

Sortir du congélateur une heure avant de servir. Décorer avec des fruits frais ou surgelés.

PS : Pour réaliser ce cheesecake je me suis inspirée de la recette de la blogueuse suédoise Linda Lomelino, dont vous pourrez admirer les jolies créations en cliquant ici.

cheesecake2
Blue Cheesecake

Crust:
1 cup of almonds or nuts
1 cup pitted dates (or dried apricots)
1 pinch of salt

Soak almonds or nuts and dates in hot water for 15 min. Mix until reaching consistency of a paste. Press into the bottom of a baking paper lined pan. Place in the freezer.

Cream:
2 cups of cashews, previously soaked overnight
1 cup milk or coconut cream
3 tablespoons lemon juice
3 tablespoons of coconut oil
3 tablespoons of maple or agave syrup
2 large handfuls of frozen blueberries or blackberries (or both!)

Mix all ingredients in a food processor until smooth. Pour into pie shell and leave in the freezer for a few hours.

Thaw for about an hour before serving. Decorate with fresh or frozen fruit.

PS: To make this cheesecake I got inspired by the Swedish blogger, Linda Lomelino, whose beautiful creations can be admired here.

Roller Derby in Huntington Beach

IMG_3458

Sans vouloir passer du cake à l’âne, j’aimerais vous dire un mot sur le tournois de Roller Derby auquel nous avons assisté samedi soir. Le Roller Derby est défini par Wikipedia comme étant un “sport d’équipe de contact pratiqué en patins à roulettes sur une piste de forme ovale”. Pour la française que je suis, cela ressemble drôlement à une baston généralisée de jeunes filles en mini-short, collants troués et patins à roulette … Mais il s’agit en fait d’un sport très sérieux, en grande majorité féminin, et populaire surtout dans les pays anglo-saxons. Inspirées par les modes punk, pin-up et les films d’horreur, les pratiquantes du Roller Derby, qui compte près de 80 ligues féminines officielles aux États-Unis, arborent chacune un surnom rigolo sur leur T-Shirt et sont traditionnellement maquillées et déguisées de manière extravagante et décomplexée.

We spent our Saturday night at the Roller Derby tournament in Huntington Beach. Roller Derby is defined by Wikipedia as “a contact team sport played on roller skates on an oval track.” Being the French woman that I am, it looks a lot like a generalized fight of girls wearing short shorts, tights and roller skates… But I came to realize that it actually IS a very serious sport, mostly popular in the Anglo-Saxon countries. Heavily female dominated, Roller Derby counts nearly 80 official female leagues throughout the US. Inspired by punk and pin-up fashions, as well as horror movies, each practitioner features a funny nickname on their T-shirts and are traditionally wearing extravagant and uninhibited make up and costumes.

IMG_3461
IMG_3460

IMG_0208
IMG_3462
IMG_3459

IMG_3465
IMG_3464IMG_3463Ce fût une expérience culturelle 100% satisfaisante, entrecoupée d’une pause casse-croûte sur le parking, comme en témoignent les photos ci-dessus. Voici en images un petit aperçu du deuxième match qui, contrairement au premier qui était entièrement féminin, était mixte.

It was a satisfactory cultural experience, interspersed with a snack break, as the above pictures show. Below is a small preview of the second game, which was mixed, unlike the all-female first game.

4 thoughts on “Blue Cheesecake & Roller Derby

  1. Grazie mille per quello che é divenuto l’appuntament gustoso e piacevole del lunedi mattina. Merci beaucoup pour ce qui est devenu le rendez-vous savoureux et agréable du lundi matin.

    Et mille merci pour nous faire découvrir le sud de la Californie. A lundi prochain.

    Erminia

    Like

  2. You guys are sure having fun out in Cali. When you said Cafe Intermezzo, I surely thought you’d share the time we went and you made me get a stomach ache since I had to have a whole since of cheesecake to myself as you didn’t want to share one. 😛 Haha! Miss you guys. I wish I was there for us to eat our own slices of cheesecake together. 🙂

    Like

    1. Lol, Shawn! I think that story will deserve a full paragraph next time I am talking about cheesecake on the blog 😉 Miss you guys!! Hope the move to California is still on the agenda! Bisous

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s